• Marylene Jamaux

Allergies respiratoires, les prévenir, les gérer

Mis à jour : 26 mars 2019


Dans quelques semaines le printemps sera là. Le pollen aussi.


Nez qui grattent, yeux qui pleurent… un cortège de signes bien connu des personnes allergiques. L’allergie est définie comme un désordre immunitaire en lien avec une inflammation chronique. Si vous êtes dans ce cas, voici quelques clés.

L'alimentation
  • Privilégier une alimentation « anti-inflammatoire » de type méditerranéen : riche en fruits et légumes (antioxydants), légumineuses, oléagineux et huiles crues oméga 3 (périlla, noix, lin, cameline…) et poissons,

  • Préférer les crudités et les cuissons douces

  • Limiter la consommation de viande rouge, aliments sucrés et produits industriels transformés,

  • Diminuer les boissons acides, gazeuses, sucrées

  • Réduire les laitages, farines blanches et graisses saturées soupçonnées de favoriser la formation de mucus

Le drainage

Stimuler les fonctions d’élimination et notamment le foie pour un nettoyage en profondeur est indispensable. Pour cela on utilise les plantes : radis noir, artichaut, romarin, pissenlit, bouleau, genévrier…

L'immunité
  • Maintenir une flore intestinale de qualité par une consommation quotidienne de fibres (sa nourriture préférée !). Elles se trouvent dans les légumineuses, les fruits, légumes et céréales complètes.

  • Tout désordre en lien avec la digestion ou le transit peut faire penser à un besoin de refaire la flore intestinale. On a alors recours aux probiotiques.

  • Les antioxydants : vitamines A, E, C, sélénium, permettent de renforcer le système immunitaire.

  • La quercétine est efficace sur les démangeaisons et les éternuements. On peut y ajouter la bromélaine (ananas frais) pour plus de résultats.

Le stress

Les manifestations allergiques peuvent être plus importantes en période de stress. On n’hésite pas à faire une cure de magnésium et si besoin on accompagne avec des plantes en tisanes ou extraits : tilleul, aubépine, valériane, passiflore, mélisse…

La vitalité

Les bourgeons de cassis diminuent l’inflammation et aident à surmonter la fatigue engendrée par les rhinites à répétition.

Les huiles essentielles d’estragon ou de camomille matricaire peuvent soulager pendant les crises (1 à 3 gouttes sur un tissu à respirer ou en inhalation).

Des mesures supplémentaires

Le pollen a tendance à s’accrocher aux cheveux, aux tissus :

  • Se changer et se laver les cheveux, le visage régulièrement.

  • Sécher le linge à l’intérieur.

  • Aérer son domicile en fin de journée.

  • Porter des lunettes de soleil si le taux de pollen est élevé et s’il y a du vent.

  • Se tenir informé. Consulter les bulletins météo et calendriers polliniques pour connaître les pics de pollution sur le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) : www.pollens.fr/accueil.php

#allergiesrespiratoires #immunité

7 vues

 

Marylène Jamaux - Naturopathe Toulouse

Naturopathie - Accompagnement Emotionnel - Réflexologie plantaire

6 rue Roc - 31300 Toulouse

www.marylenejamaux.com  |  Tel : 06 52 50 17 67

© 2014 - 2020 Marylène Jamaux                    

  • Facebook - Gris Cercle
  • Gris Icône Instagram