• Marylene Jamaux

5 erreurs qui empêchent de mincir

Mis à jour : mai 26


Poids de forme


La saison s'y prête, nous parlons aujourd'hui du poids de forme. Voici donc 5 erreurs qui empêchent de mincir :

  1. L'absence de petit-déjeuner

  2. Le manque d'activité physique quotidienne

  3. La consommation de produits allégés

  4. Boire insuffisamment d'eau

  5. Être trop pressé(e)

L'absence de petit-déjeuner

Une étude réalisée en 2013 sur 12 semaines a comparé deux groupes de femmes en surpoids. Le montant des calories ingérées par jour était le même dans les deux groupes (1400). Le premier groupe devait consommer 700 calories dès le matin et le restant sur la journée. Le deuxième groupe devait consommer les 700 le soir, le reste ayant été déjà pris auparavant.[1]

Au total, l’étude a montré une plus grande perte de poids et une réduction du tour de taille pour le premier groupe. Mais ce n’est pas tout, une diminution de la sensation de faim et une meilleure satiété ont également été constatées.



Le manque d'activité physique quotidienne

On sait tous aujourd’hui que l’activité physique est corrélée à une meilleure santé. C’est aussi tout à fait vrai concernant le poids et la répartition des graisses corporelles. Ainsi, plus nous bougeons, plus la graisse corporelle est répartie de manière harmonieuse. L’activité la moins coûteuse et la plus facile à réaliser au quotidien est bien entendue la marche à pied, 20 à 30 min par jour suffisent.

La consommation de produits allégés

Entre promesses mensongères et effets à long terme contestés, les produits allégés ont fait leur temps ! Et surtout, ils n’ont pas fait leurs preuves quant à la perte de poids.


C'est même l'effet inverse qui a été démontré. Les consommateurs réguliers de produits allégés présentent un poids supérieur à ceux qui n'en mangent pas. Par ailleurs, il a été constaté qu'un manque de calories enregistré par le corps sur un repas se traduit par une augmentation alimentaire "de compensation" dans les heures qui suivent.[2]


Dans ce type de produits, l’absence de gras ou de sucre est souvent remplacée par des additifs et autres exhausteurs de goût pas vraiment bons pour la santé. Mieux vaut passer son chemin !



Boire insuffisamment d’eau

L’eau nous est indispensable au quotidien. Outre sa fonction d’hydratation de l’organisme, elle s’impose comme une clé supplémentaire dans la perte de poids. Elle favorise la circulation et l’élimination des déchets.

Certaines études ont d'ailleurs été réalisées dans ce sens. Elles tendent à montrer que l'ingestion d'eau augmenterait le métabolisme, c'est à dire les dépenses d'énergie. Celles-ci s'amplifient d'ailleurs de manière tout à fait différente chez les hommes et chez les femmes. Chez les hommes, ce sont les lipides (le gras) qui sont utilisés principalement pour la production de cette énergie, alors que chez les femmes ce sont les glucides (le sucre).


La principale raison évoquée pour expliquer cette augmentation du métabolisme serait notamment l'énergie dépensée par le corps pour réchauffer l'eau de 22 à 37°. Pour 2 litres bus par jour, la dépense calorique serait d'environ 96 calories.[3]


Bien sûr, à elle seule, l'eau ne suffit pas à faire mincir !



Etre trop pressé(e)

De même qu’il a fallu au corps des semaines et des mois pour stocker des réserves, il va aussi lui en falloir pour faire le chemin inverse. Le corps réagit souvent d’ailleurs assez rapidement et positivement aux nouvelles mesures mises en place puis vient une période parfois un peu désespérante où les kilos stagnent avant de venir s’équilibrer au poids de forme.


Toute procédure de perte de poids doit s’accompagner de temps. Vous souhaitez aller plus loin, participez au programme Live de 6 semaines : https://www.marylenejamaux.com/programme-live-poids-de-forme

Sources :

[1] Jakubowicz D. et al., « High caloric intake at breakfast vs. dinner differentially influences weight loss of overweight and obese women. » Obesity (Silver Spring). 2013 Dec;21(12):2504-12.

[2] Clarisse, M. et al. «Aliments et boissons allégés : qu’en penser ?' », Rev Med Suisse 2012; volume -2. no. 334, 682.

[3] Boschmann M. et al., « Water-induced thermogenesis. », J Clin Endocrinol Metal.,2003 Dec;88(12):6015-9,





#minceur #mincir #poids #poidsdeforme


173 vues0 commentaire