• Marylene Jamaux

Fatigué(e) même en vacances... Et si vous manquiez d’eau ?

Mis à jour : juil. 28



Vous vous demandez parfois pourquoi vous êtes si fatigué(e) alors que vous êtes en vacances.


Et si vous ne buviez pas assez d’eau ?

Si l’on s’en réfère à une étude de 2014 du Centre de recherche pour l'étude et l'observatoire des conditions de vie (Credoc), bon nombre d’entre nous ne s’hydrate pas assez au quotidien. Un adulte sur trois boit moins de 1 litre d’eau par jour.

Ce facteur à lui seul suffit pour nous mettre en état de fatigue, diminuer notre capacité de concentration, provoquer des maux de tête ou des crampes…

Pendant les vacances, et notamment avec la chaleur, nous perdons non seulement de l’eau mais aussi des minéraux.

Quelle quantité boire ?

Chaque jour, au travers de la transpiration, de l’urine… nous perdons jusqu’à 2 litres d’eau par jour. Cette quantité est à nuancer en fonction des saisons, de l’environnement, de la morphologie et de l’activité.

Les études sur les quantités à boire se contredisent et il apparait difficile de conseiller une quantité exacte.

Toutefois, la plupart s’accorde sur une quantité nécessaire d’environ 1 à 2 litres par jour sans compter l’eau des boissons et des aliments.

Dans tous les cas, n’attendez pas de ressentir la soif pour boire car c’est déjà trop tard. La sensation de soif signe le début de la déshydratation.

Quelle eau choisir ?

Pour s’hydrater, le choix est plutôt large :

  • les eaux de sources : elles conviennent à tout le monde. Elles sont issues de nappes souterraines et ne subissent aucun traitement. Leur taux en minéraux est variable.


  • les eaux minérales (gazeuses ou non) : d’origine souterraine également, comme leurs noms l’indiquent elles sont riches en minéraux avec des taux toujours identiques. Elles non plus ne subissent pas de traitement.


  • l’eau du robinet : ici, l’eau est captée dans la nature et subit de nombreux traitements. Grâce à des normes plus restrictives, la qualité de l’eau s’est améliorée ces dernières années. En cas de confiance réduite, un filtre à charbon (magasin bio) adapté sur le robinet viendra réduire les éventuelles traces de métaux lourds (plomb dans vieille canalisation), résidus de médicaments ou autres indésirables.

Les personnes souffrant de rétention d’eau ou d’hypertension choisiront des eaux faiblement chargées en sodium. Attention aux eaux gazeuses, elles sont très minéralisées.

Dans tous les cas, mieux vaut varier les eaux et privilégier celles faiblement chargées en minéraux. Pour cela, se référer au taux de résidus à sec et choisir celles avec un taux inférieur à 100mg/l.

D’une manière générale, sur cette question des minéraux, compter plus sur l’apport des fruits et légumes au quotidien pour vous recharger que sur l’eau de boisson.

Je vous souhaite un bel été hydraté !




Aller plus loin :

Des informations complémentaires sur l'eau :

https://www.cieau.com/leau-et-votre-sante/eau-hydratation-et-hygiene/hydratation/?view=questionnaire


Etude sur la qualité de l'eau

https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-quelle-eau-boire-n4855/

Médicaments dans l'eau : une pollution à éviter

https://www.prescrire.org/fr/3/31/57531/0/NewsDetails.aspx


#eau #boisson #été #hydrater #hydratation #boire #fatigue #vacances

 

Marylène Jamaux - Naturopathe Toulouse

Naturopathie - Accompagnement Emotionnel - Réflexologie plantaire

6 rue Roc - 31300 Toulouse

www.marylenejamaux.com  |  Tel : 06 52 50 17 67

© 2014 - 2020 Marylène Jamaux                    

  • Facebook - Gris Cercle
  • Gris Icône Instagram