top of page
  • Photo du rédacteurMarylene Jamaux

L'angoisse des vacances

Dernière mise à jour : 3 juil. 2023


chaises longues en Grèce


Bientôt les grandes vacances… Ce temps de farniente, de loisirs, de fêtes entre copains… ou des trois !


Seulement voilà, pour certains, cette pause, parfois tant attendue, tourne vite à l’angoisse et au stress. Avez-vous déjà rencontré ces personnes qui tombent malades chaque fois que les vacances arrivent ?



Du stress du travail au stress des vacances

Alors que le mot « vacance » exprime plutôt l’absence ou le vide, les grandes vacances sont souvent synonymes d’un temps libre à combler « à ras bord ». Ne rien faire peut être mal perçu et interprété comme une perte de temps ou des moments de vie gâchés.


En témoignent les moult propositions des agences de voyages ou des tour-opérateurs, autour de cette période, les attentes sont nombreuses et élevées : bonheur, détente, rire, moments mémorables… Il faut un programme et des vacances réussies !


Mais ces attentes élevées ne sont pas les seules sources d’anxiété :

  • Le changement de routine et d’environnement est aussi parfois mal vécu. Pour certaines personnes, pas si facile de s'adapter rapidement et pour un temps relativement court.

  • La logistique et l’organisation peuvent devenir de grosses sources de tension : réserver des vols, trouver un hébergement, gérer des déplacements…

  • La pression financière monte pour les personnes soucieuses de leur budget et préoccupées à l’idée de dépenses inhabituelles.

  • L’absence de cadre ou d’activité perturbe... Difficile de « ne rien faire ». 79 % des français partent en vacances avec leur matériel professionnel dans l’intention de rester en lien avec leur travail.[1]



De l’angoisse à la détente

A l’approche de cette pause souvent très attendue, voici quelques clés d’aide à la détente et au relâchement :

  • Envisager les vacances avec un timing souple laissant la place à l’inattendu.

  • Accepter que des imprévus surviennent et que tout ne se passera peut-être pas exactement comme prévu.

  • Prendre de la distance avec le mythe des vacances parfaites.

  • Établir un budget réaliste, et s’y tenir, afin de profiter des activités choisies sans s’inquiéter des dépenses.

  • Coté logistique, planifier très en avance les vols, les hébergements, les visites et autres attractions… réduit les mauvaises surprises !

Garder en tête que ce « repos » est un temps de ressourcement. Il se traduira par une meilleure forme et plus d’efficacité lors du retour au travail.


Des plantes à la rescousse

Quand il s’agit de stress voire d’anxiété, la phytothérapie offre de nombreuses pistes :

  • Mélisse, passiflore ou valériane viendront apaiser et relaxer (en extrait ou en gélules),

  • Camomille romaine, lavande, marjolaine ou mandarine, en huiles essentielles, seront très utiles en cas d’anxiété ou d’angoisses. 2 gouttes, de l'huile essentielle choisie, sur la face interne du poignet à respirer longuement.

  • Mimulus, Rescue, ou Aspen sont, parmi les fleurs de Bach, celles qui interviennent sur les peurs. Quelques gouttes dans un verre d’eau, chaque jour, en débutant les prises avant le début des vacances !


Des peurs à la sécurité intérieure

A l’origine de ces angoisses estivales, des peurs et des émotions qui ne demandent qu’à être transformées. Un temps de retour sur soi est la plupart du temps nécessaire pour en venir à bout. N’hésitez pas à en parler et à vous faire accompagner.



Bonnes vacances !




Pour aller plus loin :





[1] https://geniedeslieux.com/enquete-les-francais-et-le-rapport-au-travail-pendant-les-vacances/




49 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page