@2014 -2020  Marylène Jamaux

  • Instagram
  • Icône de l'application Facebook
  • Marylene Jamaux

Infusion, macération, décoction... Comment s'y retrouver ?

Mis à jour : 26 mars 2019



Utilisées depuis des milliers d’années pour leurs vertus curatives, les plantes médicinales s’emploient sous différentes formes et plus volontiers en tisanes.

Facile à préparer, la tisane est un moyen très accessible de bénéficier des bienfaits des plantes.

Que l’on utilise la fleur, la feuille, la tige ou la racine, il existe plusieurs procédés pour recueillir les composés aromatiques et les principes actifs :

  • la décoction,

  • l’infusion,

  • la macération.

La décoction

Elle se réalise en portant à ébullition pendant une bonne dizaine de minutes de l’eau dans lequel repose le végétal. La préparation peut être ensuite laissée à macérer aussi longtemps que nécessaire (de quelques minutes à quelques heures, attention toutefois à l’amertume !)

La décoction est particulièrement recommandée pour les parties les plus dures de la plante (racine, graine, écorce, bois)

C’est dans la décoction que la présence de principes actifs est la plus forte.

L’infusion

Pour réaliser une infusion, il s’agit de verser directement de l’eau frémissante sur le végétal et de laisser tremper quelques minutes à couvert. A noter que plus les feuilles sont fines moins l’infusion sera longue. L’infusion s’utilise surtout pour les fleurs, les feuilles et les fruits.

La macération

La macération consiste à laisser tremper le végétal dans l’eau froide, ou un autre liquide, pendant plusieurs heures afin de parfumer ce dernier.

La préparation

Afin d’assurer le maximum de satisfaction tant du point de vue gustatif que qualitatif, on opte pour :

  • des plantes de culture biologique,

  • une eau de source peu minéralisée,

  • des mélanges de plantes aux vertus similaires ou complémentaires.

Pour 1 litre d’eau bouillante, 1 cuillère à soupe de plantes sèches ou 2 de plantes fraiches. La préparation sera filtrée avant d’être consommée.

Par ailleurs, en raison de l’oxydation, la tisane ne se garde pas au delà de 24h, ni ne se réchauffe. Elle peut être consommée en version glacée l’été.

A privilégier : les mélanges sans ajout d’arômes artificiels.

La conservation

Les plantes entières enfermées dans des récipients hermétiques et à l’abri de la lumière préserveront leurs qualités plus longtemps que les plantes en sachet :

  • Jusqu'à un an pour les feuilles et fleurs,

  • Jusqu’à 2 ou 3 ans pour les baies et les racines,

  • 2 à 3 mois pour les plantes en sachet.

Quelles plantes choisir ?

Les plantes peuvent être utilisées seules ou en mélange, dans ce cas c’est souvent pour une action synergique à visée médicinale :

Calmantes, elles aident aussi à l’endormissement : Tilleul, lavande, camomille matricaire (fleurs), valériane, marjolaine, mélisse, passiflore (calme les angoisses), verveine, fleur d’oranger…

Digestives : menthe + mélisse, anis vert (aérophagie), badiane (ballonnements, colites), romarin, camomille matricaire, fenouil, gingembre…

Tonifiantes : menthe, ortie (fortifiante), thym (stimulant du système immunitaire), sarriette (stimulante, aphrodisiaque)…

Dépuratives :

  • du foie : chardon marie, pissenlit, romarin, chicorée, aubier de tilleul…

  • de la peau : violette, bardane…

  • des reins : frêne, genévrier, bouleau…

Les plantes aromatiques ou ornementales (thym, lavande, romarin, camomille, eucalyptus…) cultivées dans le jardin ou en pot sur un balcon permettent de réaliser des tisanes de bonnes qualités et facilement accessibles.

Même en tisanes, les plantes peuvent avoir des effets secondaires, penser à varier les mélanges et éviter l’utilisation de plantes diurétiques en continu sur une période supérieure à 15 jours. Pendant la grossesse ou l’allaitement, certaines plantes sont déconseillées. Renseignez-vous.

Cannelle, rose, citronnelle, origan, lavande…

Varier vos mélanges pour le plaisir du goût et des sens, et transformer vos tisanes en un vrai moment de douceur et de retour à soi.

Pour aller plus loin :

Un vrai projet et des mélanges originaux : https://www.lestisanesdanais.fr/

Des idées de recettes : http://www.toutes-les-tisanes.com/internaut.htm

Un livre : Tisanes, recettes et remèdes d’autrefois, Marie Delmas, Edition Le Mercure Dauphinois, 2002.

#tisanes #infusion #décoction #macération