• Marylene Jamaux

Second printemps




Vous vous approchez de la quarantaine et avez peut-être des enfants en bas-âge. Pour vous, la ménopause n’est encore qu’un très lointain point à l’horizon. Pourtant elle se prépare déjà !


La vie hormonale de la femme n’est pas un long fleuve tranquille et de nombreux bouleversements s’opèrent en permanence. Appelée « second printemps » en médecine chinoise, la ménopause signe l'arrêt des règles pour les femmes mais elle est aussi une transformation intérieure profonde.



38 à 45 ans - Préménopause

Cette première phase prépare l'arrêt des règles. Elle est plus ou moins longue selon les femmes.


Pour résumer de manière schématique et sans entrer dans les détails, nous pouvons dire qu’un cycle féminin dure environ 28 jours. Durant cette période, deux hormones clés entrent en jeu : les œstrogènes et la progestérone. Les œstrogènes sont très présents sur toute la durée du cycle alors que la progestérone l’est surtout du 14ème au 28ème jour. Ce dernier jour les règles apparaissent.


En pré-ménopause, c’est tout d’abord cette deuxième hormone, la progestérone, qui lentement et de manière non linéaire commence à être sécrétée en moindre abondance. Ce peut être l’apparition de premiers signes tels que :

  • sommeil de moindre qualité,

  • prise de poids « inexpliquée »,

  • cycle menstruel raccourcit (autour de 26 jours),

  • abondance du flux menstruel modifiée (plus abondant),

  • spotting,

  • rétention d’eau…,

  • ralentissement de la digestion (ballonnement),

  • retour ou accroissement du syndrome prémenstruel (10 à 20 jours avant les règles : tensions mammaires, maux de tête, irritabilité…).


Le plus souvent, ils passent inaperçus et le lien n’est pas toujours fait avec la ménopause en préparation. Cette période est d’ailleurs plus ou moins longue selon les femmes.



45 à 55 ans - Ménopause

Sur cette période, ce sont les œstrogènes qui eux aussi commencent à diminuer. Les cycles s’allongent. Les signes qui accompagnent ce temps sont souvent mieux reconnus des femmes :

  • bouffées de chaleur,

  • sueurs nocturnes,

  • troubles du sommeil,

  • humeur instable qui peut aller jusqu’à la dépression,

  • baisse de la libido,

  • cycles qui s’espacent franchement…


L’âge moyen de la ménopause est de 51 ans en occident. Elle est avancée d’environ 1,5 à 2 ans chez les grosses fumeuses*. Avant 40 ans, il s’agit de ménopause précoce qui est d'ailleurs généralement prise en charge médicalement. Une majorité de femmes est ménopausée avant 50 ans. La ménopause est actée quand l’absence des règles est consécutive depuis au moins 12 à 18 mois.


Les manifestations sont variables d’une femme à l’autre et passent même inaperçues chez certaines. Pour d’autres, les symptômes sont très éprouvants et mal vécus, nécessitant un accompagnement. Ici, à ceux de la période 45 – 55 ans peuvent s’ajouter entre autres :

  • sécheresse de la peau et des muqueuses,

  • infections urinaires à répétition,

  • baisse d’énergie (souvent en lien avec les insomnies),

  • céphalées…


Certains de ces désagréments peuvent être ressentis plusieurs mois (années) après l’arrêt des règles.



Quelques clés pour faciliter ces passages
  • Entretenir son foie : tout passe par le foie et particulièrement les hormones (de synthèse ou non). Un foie en bonne santé garantit un passage plus en douceur de ces différentes périodes.

  • Privilégier une alimentation anti-inflammatoire type régime crétois riche en fruits et légumes, pauvre en sel et en sucre notamment.

  • Augmenter sa consommation de phytoestrogènes : graines de lin, graines de tournesol et de sésame ; grains entiers de seigle, avoine et orge ; graines germées de luzerne (alfalfa) ; soja...

  • Maintenir une activité physique régulière.

  • Opter à partir de 35/40 ans pour des moyens de contraception qui permettent d’être bien connecté à son corps (Stérilet cuivre, diaphragme, préservatif…) afin de l’accompagner avec des moyens naturels (plantes, accupuncture…) au fur et à mesure des évolutions.

  • Prendre du recul avec les idées reçues sur la ménopause. Elles sont nombreuses et plutôt défavorables aux femmes. Nous en reparlons prochainement.





Source :

*Biela U. Czynniki determinujace wiek naturalnej menopauzy [Determinants of the age at natural menopause]. Przegl Lek. 2002;59(3):165-9. Polish. PMID: 12184031.


Aller plus loin :

https://www.marylenejamaux.com/variationshormonales




#préménopause #ménopause #foie #régime crétois #printemps

210 vues0 commentaire