@2014 -2020  Marylène Jamaux

  • Instagram
  • Icône de l'application Facebook
  • Marylene Jamaux

L'huile de Tamanu, vous connaissez ?

Mis à jour : 29 avril 2019



Aujourd’hui, je vous parle d’une huile que j’affectionne particulièrement et que j’utilise souvent : l’huile de Tamanu aussi appelé Calophyllum Inophyllum.

Elle nous vient de l’arbre Tamanu qui pousse dans les îles du pacifique, en Inde ou à Madagascar.

En Polynésie, cet arbre était considéré comme sacré en raison de ses vertus médicinales exceptionnelles. Aussi bien ses feuilles que ses fruits (les amandes) sont utilisés dans la pharmacopée traditionnelle. Dans le cas de l’huile, ce sont ces dernières qui nous intéressent.

Les amandes du Tamanu, une fois sèches, donnent une huile épaisse, de couleur verte, au parfum très particulier, un peu fumé, senteur noix ou curry (selon les odorats !).

L'huile du soin de la peau

La composition de cette huile lui confère des qualités tout à fait remarquables sur la peau. Comme beaucoup d’huile de soin, elle hydrate, est antiride et diminue les irritations. Mais ce n’est pas tout ! Elle est aussi plébiscitée pour de nombreux autres effets :

  • apaisante dans les affections dermatologiques (eczéma, psoriasis…)


  • cicatrisante des vergetures, des plaies (ulcères, brulures, acné, crevasses, fissures, engelures, érythème fessier du bébé…)

  • analgésique (diminue la douleur) notamment dans les entorses, les douleurs musculaires, les rhumatismes, les lombalgies…

  • circulatoire : par son action de relance et de renforcement du réseau veineux périphérique (couperose, jambes lourdes…)

  • anti-inflammatoires et anti-bactériennes ; propriétés démontrées par une étude publiée en 2015.

Son utilisation

Pour soigner


En version curative, elle s’applique pure et en petite quantité sur l’épiderme.

L’idéal est de commencer par de petites touches. En cas d’irritation, diluer le Calophyllum Inophyllum avec une autre huile (amande douce par exemple). Une sensation de chaleur à l'application est possible et normale.

En massage

Elle est la plupart du temps diluée. Elle fait bon ménage avec les huiles essentielles. On les retrouve d'ailleurs ensemble dans les formulations de suppositoires.

Toutefois, son usage est principalement externe.

Critères de choix

Elle se choisit vierge, de première pression à froid et d’origine biologique. Elle se conserve au sec et à l’abri de la lumière.

Elle a tendance à se solidifier en dessous de 15°. Il suffit alors de la passer sous le jet du robinet d’eau tiède.

Retour d’expériences

Une fois n’est pas coutume, voici mon expérience personnelle avec l’huile de Tamanu.

J’ai eu l’occasion de l’utiliser avec succès chez des enfants, dans deux cas particuliers : une inflammation du tour des lèvres et un pied d’athlète (infection de la peau du pied par des champignons).

Dans le cas numéro 1, le problème s’est résolu en six jours d’application, à raison de 4 à 5 applications par jour. Je conseille de diluer l'huile dans ce cas, sinon cela « pique » un peu.

Dans le cas du pied d’athlète, c’est au bout d’1mois que le pied a retrouvé son état normal. L’huile était appliquée tous les soirs au coucher.

Belle découverte !

Sources :

#huile #Tamanu #CalophyllumInophyllum