• Marylene Jamaux

Marre de vous traîner ?

Mis à jour : juil. 23




Ils sont unanimes, ils ont retrouvé :

  • de l’énergie et une plus grande résistance à la fatigue,

  • une humeur stable et positive,

  • une bonne efficacité intellectuelle,

  • une plus grande facilité à se lever le matin (sommeil réparateur),

  • un meilleur équilibre hormonal (disparition du syndrome prémenstruel)

  • une digestion aisée,

  • un tour de taille affiné,

  • une peau plus jeune.

Quel est ce produit miracle me direz-vous ? Et bien aucun, tous ont diminué voire totalement arrêté le sucre raffiné de leur alimentation.

Tous accros !

Nous parlons ici du sucre blanc que l’on rajoute à nos desserts et de tous les sucres ajoutés des biscuits, des sodas mais également des plats préparés industriels ou non. Car nombreuses sont les recettes salées maison où le sucre fait partie des ingrédients (pain, sauce tomate…)

Au fil du temps, notre consommation n’a cessé de progresser. 75% des produits emballés des supermarchés en contiennent.

Sa douceur au goût est un piège. Une fois dans l’organisme, le sucre favorise l’inflammation, dérègle la flore intestinale et fatigue le pancréas. Il est par ailleurs transformé et stocké sous forme de gras dans le corps (cellulite).

Sans oublier qu’il intervient au niveau du cerveau en activant les circuits de la récompense. Les personnes ayant fait l’expérience de s’en passer décrivent quasiment des symptômes de sevrage dans les premiers jours qui suivent l’arrêt (anxiété, dépression, irritabilité…)

Êtes-vous dépendant(e) ?

Si vous n’êtes pas sûr de savoir répondre à cette question, demandez-vous si :

  • le sucre est votre refuge ? Il vous réconforte.

  • vous avez des envies irrépressibles et presque quotidiennes de sucre ?

  • il vous arrive de manger une tablette de chocolat en un seule fois ?

  • vous êtes de meilleure humeur quand vous mangez du sucre ?

Si c’est le cas, le moment est venu de se déshabituer.


Comment faire ?

Commencer par revoir ses habitudes :

  • Vider ses placards des « tentations »

  • Manger à satiété à chaque repas et remplacer dès que vous le pouvez les aliments raffinés par des aliments complets ou semi-complets (pain, pâtes, riz…)

  • Si vous avez des fringales le matin, revoyez la composition de votre petit-déjeuner et supprimez-en les sucres rapides (confitures, miel…)

  • Les fruits ne sont pas supprimés et sont consommés au goûter si besoin.

  • Eviter les préparations industrielles. Le cas échéant, bien lire les étiquettes des aliments et bannir ceux contenant des sucres ajoutés (bouillon cube, carottes râpées, soupe…)

Exit également aspartame et autres exhausteurs de goût car il ne s’agit pas ici de remplacer le sucre par des édulcorants mais vraiment de réapprendre à vivre sans « sucre ajouté ».

Et les desserts ?

Avez-vous besoin d’un dessert à chaque fin de repas ? C’est peut-être le moment de remettre en question cette habitude qui nous vient pour la plupart de l’enfance. Si l’entrée et le plat sont consistants, le dessert est souvent en trop.

Prendre la décision

Changer ses habitudes par rapport au sucre n’est pas facile. Pensez à prévenir votre entourage si vous souhaitez être soutenu(e).

Il faut prendre son temps et décider du moment approprié pour s’y mettre. Si vous traversez une période de stress, mieux vaut attendre.

Pas de panique en cas de rechute. Commencez par vous lancer de petits défis et voyez ce qu’il se passe.

Pour ma part, je commence aujourd’hui un défi de 21 jours sans sucre. Et vous qu’envisagez-vous ? N’hésitez pas à me tenir au courant !

Des livres pour aller plus loin :

Zéro sucre, Danièle Gerkens – Les arènes

J’arrête le sucre, Valérie Espinasse – J’ai lu



#sucre #dependance #accrosucre #energie #fatigue

2,943 vues

 

Marylène Jamaux - Naturopathe Toulouse

Naturopathie - Accompagnement Emotionnel - Réflexologie plantaire

6 rue Roc - 31300 Toulouse

www.marylenejamaux.com  |  Tel : 06 52 50 17 67

© 2014 - 2020 Marylène Jamaux                    

  • Facebook - Gris Cercle
  • Gris Icône Instagram